BÉBÉ – ENFANT : L’APPRENTISSAGE DE L’AUTONOMIE …

Chaque jour, nous nous émerveillons devant les progrès de nos petits bouts.

L’autonomie de bébé commence dès la naissance. Eh oui, dès qu’il quitte notre ventre de jeune maman, il apprend à respirer seul et décide s’il a faim ou pas.

Bien sûr c’est surtout en grandissant qu’il va acquérir de plus en plus d’autonomie et notamment à partir de l’acquisition de la marche.

BEBE MARCHE

Bébé marche, youhou… le voilà qu’il part à la conquête de l’espace, il va donc grâce à  la maitrise de ces pas, prendre confiance en lui et gagnera en estime de soi… Cette confiance ira en se développant ce qui accentuera son autonomie.

D’ailleurs, bébé aime imiter et c’est cela qui va l’éveiller à l’apprentissage de l’autonomie. Il nous voit faire et veut faire comme nous… il faut donc lui montrer l’exemple !

« Il faut savoir que l’expérience de l’autonomie n’est pas un jeu, c’est aussi un travail que l’enfant doit accomplir pour grandir » (Selon Maria Montessori).

BEBE EST PROPRE

La plupart des enfants sont propres le jour vers 28 mois et la nuit vers 36 mois. A partir de ce moment, il peut également se débrouiller seul dans la salle de bains pour se brosser les dents, se coiffer,se laver les mains (surtout après être passé au petit coin ou avant de manger). Le but est de lui apprendre à  prendre soin de lui dès qu’il s’en sent capable. Il faut bien sûr aider l’enfant dans cette nouvelle autonomie : marche pied devant le lavabo, brosse à dent et dentifrice adaptés etc…

Entre 2 et 4 ans, l’autonomie va se développer encore plus rapidement, d’autant que bébé le revendique  » c’est moi je fais tout seul » !

L’ENFANT APPREND A RANGER

Dès 3 ans, il peut prendre plaisir à ranger en mettant à sa disposition des petits bacs de couleur pour chaque type de jouets. Le but : lui apprendre à  mettre de l’ordre.

A partir de 4 ans, il pourra apprendre à ranger son pyjama sous son oreiller ou dans une housse pyjamaou encore à faire son lit tout seul. Il saura aussi s’habiller et de déshabiller seul. Prendre des vêtements pour enfant pratique et facile à enfiler au début de l’apprentissage.

Dès 5 ans, il acquiert davantage d’autonomie et peut être capable de préparer son déjeuner ou son goûter tout seul selon son degré de maturité et d’indépendance.

A FAIRE

Il est donc important de le féliciter, sans l’infantiliser, dès qu’il accompli une tâche seul. On l’assiste et surtout on l’accompagne en lui disant bien que rater, c’est normal.

Et puis il faut lui dire le sens de l’effort. S’il se met en colère, il faut lui dire: »Non, tu ne jettes pas ce giletparce que tu n’y arrives pas, tu le ramasses et tu réessaies. »

A NE PAS FAIRE

Avant 5/6 ans, le laisser seul à la maison car les accidents domestiques sont la première cause de mortalité infantile, il faut être donc vigilent.

Idem, on ne l’envoie pas seul à l’école avant 7 ans car l’enfant perçoit mal les vitesses et les distances.

Enfin, chaque parent va juger de l’autonomie de son enfant et de ce qu’il peut faire ou pas…

Primordial : toujours l’encourager dans le cheminement de son autonomie pour qu’il prenne confiance et soit motivé à grandir. En effet, notre rôle principal en tant que parent est de l’aider à grandir !

Et vous vos enfants, comment les aider vous à devenir Autonome ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *