Extensions de cheveux : quel mode de pose choisir ?

Le souhait d’avoir une chevelure plus longue et soyeuse hante les esprits de certaines personnes. C’est surtout les femmes qui sont concernées par cette adaptation. En fait, elles constituent la grande partie de la clientèle qui affecte plus de budgets à cet effet. Outre les particuliers, les stars aussi dépensent beaucoup plus d’argent pour embellir leur corps et pour avoir un profil attirant. Il n’y a pas que les produits et les couleurs, les extensions de cheveux peuvent concerner le mode de pose de cheveux. Et actuellement, tout est possible puisqu’il faut tout simplement trouver le mode opératoire convenable. Lequel ?

Les extensions à chaud

Parmi les nombreux procédés de rajout de cheveux, les professionnels se présentent comme les conseillers pour décider du mode à adapter. La comparaison aide aussi à bien se rendre compte des difficultés à endurer ou des effets positifs sur les différents systèmes. Les extensions cheveux peuvent se faire à chaud. C’est une méthode qui se montre un peu délicate, car elle doit être exécutée en présence d’un coiffeur professionnel expérimenté. Pour que les mèches soient correctement posées, elles doivent être collées à moins d’un centimètre des racines. Avec un convenable entretien, cette méthode peut durer pendant plusieurs mois. En tout cas, le volume de cheveux à poser dépend principalement de la base de la masse capillaire. La durée du temps de pose varie en fonction des personnes et du nombre des mèches. Ce mode d’extension est déconseillé aux individus dont les cheveux sont secs et fragiles.

Les extensions à froid

Bien de méthodes de pose de cheveux demandent toujours la présence d’un spécialiste. Cette situation leur donne une certaine similitude, car l’opération est tout aussi délicate. Ce qui fait la différence tout de même avec le système à chaud, c’est que les mèches sont fixées par de petits anneaux. L’extension est reliée aux cheveux par un anneau qui est serré avec une pince réservée pour effecteur cette opération. Il faut dire que les anneaux sont complètement camouflés sous la chevelure. Avec cette méthode, la chevelure a moins de chance de se ternir et de s’altérer, car on n’a pas fait usage de kératine. Les besoins sont toujours fonction du volume auquel on doit mettre les extensions. Pour plus de satisfaction, il est conseillé d’opter pour les fibres naturelles. Mais l’entretien doit être périodique avec des soins adaptés.

Les extensions à clips et les tissages

Ce type de rajout a l’avantage de se faire sans trop de difficulté. Ce sont les petites barrettes appelées clips qui aident à poser les cheveux pendant une dizaine de minutes en général. Les extensions cheveux à clips peuvent se faire toutes seules sans l’aide des spécialistes sauf pour la première opération de pose. Dans ce cas, l’aide d’une amie ou d’une tierce personne sera d’une importance capitale pour éviter d’éventuelles bavures. En outre, les kits de rajout se rencontrent dans des endroits commerciaux avec des articles de coiffure entière. À force de répéter l’opération, on peut arriver à poser le rajout sans difficulté. Par contre, avec la technique de tissage, les mèches naturelles ou synthétiques sont cousues sur la base de la masse capillaire. Ce procédé peut se conserver pendant des semaines.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *