Mutuelle optique pour seniors : le nécessaire à savoir

En raison des nombreuses garanties offertes sur le marché, les futurs membres peuvent avoir une variété d’options pour répondre de manière spécifique à leurs besoins. La mutuelle optique pour seniors est une association d’entraide pour les personnes âgées ayant des problèmes de vision. La sécurité sociale ne résout que partiellement ce problème. La souscription à des fonds communs de placement reste la meilleure option pour reconstituer ces frais impayés.

Les problèmes de vue rencontrés par les seniors

A partir de 45 ans, une mauvaise vue n’est pas rare. Avec cela vient la perte de vision chaque année. 55 ans plus tard, même ceux qui n’ont jamais eu de problèmes optiques sont souvent contraints de porter des lunettes ou des lentilles de contact. Comme à tout âge, vous devez consulter votre ophtalmologiste chaque année. Cependant, des lunettes avec des verres plus résistants peuvent être nécessaires. Enfin, le risque de presbytie et de cataracte augmente généralement en entrant dans la catégorie des personnes âgées. Logiquement, les coûts associés aux exigences optiques augmenteront également avec le temps.

Ci-après alors quelques exemples du prix moyen des coûts optiques dont les retraités sont responsables :

  • Une paire de lunettes à verres progressifs coûte en moyenne 600 euros, renouvelée dans la plupart des cas tous les deux ans
  • La chirurgie réfractive binoculaire coûte en moyenne 2 500 euros

Par conséquent, il est facile de comprendre que faire face à de telles dépenses médicales peut être difficile, surtout si l’on considère que notre pouvoir d’achat diminuera avec la retraite.

Le remboursement optique par la Sécurité Sociale

La sévérité de la vision diminue régulièrement avec l’âge. Ainsi, pour les personnes âgées, l’optique est un poste de dépense majeur et prévisible. De nombreuses personnes perdent la vue après 55 à 60 ans, même celles qui n’ont jamais été obligées de porter des lunettes ou des lentilles cornéennes. Cependant, les patients déjà équipés en matériel pourront donc anticiper une nouvelle dégradation et auront besoin de lunettes plus puissantes pour bien entretenir leur vision. Même si la vision du patient est stable, toutes les lunettes usagées doivent être remplacées régulièrement.

Aujourd’hui, l’Assurance Maladie ne peut pas rembourser les frais d’optique. Afin de mieux résoudre ce problème, la réforme 100 % santé est mise en œuvre progressivement jusqu’à aujourd’hui (2021).

Cette réforme impose aux opticiens de fournir à leurs clients au moins 17 montures adultes répondant aux normes européennes pour un coût maximum de 30 euros. Ainsi, le système permet une couverture complète de la sécurité sociale et des mutuelles de santé.

Le terme mutuelle optique prend tout son sens, car le coût de l’optique est de plus en plus élevé. En fait, il s’agit de trouver un contrat santé premium qui inclut de bonnes garanties optiques pour ne pas mettre de pression sur votre budget.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *